dimanche 30 août 2076

Dans nos journaux ou sur nos écrans, c'est notre propre mort qu'on cherche à apprivoiser. Nos malades subtilisés dans les hôpitaux portent un vide à combler. On lorgne alors avidement les détails de ce qui nous attend. On veut connaître tous les scenarii, toutes les modalités, se voir crasher à Saint Odile, noyer à Phuket, voler en éclats à Jakarta. Un coup d’œil dans le judas, c’est chez nous qu’on veut voir. Jusque là rien de nouveau, d’autres martyres, plus anciens, nous ont donné le ton. L'iconographie reste la même. Madones de Minamata, de Bantalha ou de Fukushima, du Kosovo au Yemen on est en culture conquise avec ces images judéo-chrétiennes qui nous rapportent le monde.
Passé le rythme où ces clichés nous parviennent, ce qui est nouveau, c’est que c’est à la maison que se fait la célébration ! Entre la soupe de pois cassés et le riz au lait : Nicholas Berg se fait décapiter. Promos confo sous la main, pantoufles fourrées aux pieds, on vise l’officier américaine mater l’arabe en laisse.
Magnifique écran plasma 16/9ème parfaitement fondu dans le décor de la chambre ou du salon. Le tableau animé vient parfaire les bibelots. Le Courrier ou Libé font peau neuve : plus de style, plus de glamour pour ces albums photos sur la table basse modèle Tofteryd. Compositions de décompositions, l'horreur flirte avec la tradition. Rembrandt, Mantegna, Goya... deviennent les touches de Gamma, Magnum ou de CAPA. Le Figaro donne un Top 10 de leurs "images préférées"1 de massacres, d'agonies, de souffrances. Sade en a choisi 120. Bataille en a révélé l'inavouable dans Les Larmes d’Éros. Je me rends à cette initiation équivoque et consomme le mariage, Par delà le bien et le mal, que je relève aux pigments.

1. Le Figaro.fr, Pages Culture, Aurélia Vertaldi, Bertrand Riotord, - Nos dix images préférées du World Press. - 10 février 2012.
 

samedi 30 mai 2015

L'animal raisonnable 4. 192 x 143 cm 2015. Acrylique, huile, brou de noix, marqueur sur toile.


lundi 6 avril 2015

L'animal raisonnable 3. 176 x 176 cm 2015. Acrylique, huile, marqueur sur toile. 

mercredi 28 janvier 2015

L'animal raisonnable 2. 93 x 153 cm 2015.  acrylique sur toile.




mardi 27 janvier 2015

L'animal raisonnable 1. 93 x 153 cm 2015.  acrylique sur toile. 

mardi 10 décembre 2013

Good Morning Vietnam 159 x 89.4 cm

2004/2010. Acrylique, pigments, paillettes, feutrine, impression jet d'encre sur toile de Jouy.

dimanche 8 décembre 2013

samedi 7 décembre 2013

lundi 2 décembre 2013

Hommage à... une femme indienne et Arko Datta. 122 x 216.9 cm

2007/2008. Impression sur papier marouflé, acrylique, feuille d'or, papier peint sur panneaux.
 

samedi 30 novembre 2013

Hommage à... Nasimi Elshani et Georges Mérillon. 122 x 216.9 cm

2007/2008 Impression sur papier marouflé, acrylique, feuille d'or, tissus d'ameublement.

vendredi 1 novembre 2013

Sauvé des Flammes. 160.5 x 178 cm.

2005/2006. Paillettes, perles, rubans, impression jet d'encre sur nappe d'autel.

mercredi 12 décembre 2012

mardi 11 décembre 2012

Installation quatre mains avec Matthieu Exposito.
Anthropapillon 5 m. x 1.50 m. Filets à insectes, bambous, câbles d’acier, robe, billets 1 dollar, sparadraps, films latex - fils de laine rose fuchsia, divers objets, tissus.






samedi 17 mars 2012

Expos Co

Inauguration de la ferme du Charmois / Vandoeuvre / Sept. 2014




Ferme Vautrin  /Sion - Vaudémont/  Août 2014

Petit Baza'art /Nancy/ Décembre 2013


lundi 30 mai 2011

Thèse de doctorat "L’art face à l’horreur médiatisée, Le tableau pour reprendre la mort."

Résumé : Les photographies tristement célèbres du supplice chinois qui inspiraient Bataille paraîtraient aujourd'hui désuètes. Mais cette fois, elles ne sont plus sous le manteau. Quelques pas au Kiosque voisin ou un simple clic suffisent pour en avoir l'intégrale : la mort en couleur et en direct, commentée et analysée. Du réel au téléviseur, l'image de la mort circule, emprunte la toile du net et s'accroche parfois sur quelques téléphones mobiles. De l'assassinat de Kennedy à la décapitation de Nicholas Berg, c'est petit à petit que la collection s'étoffe et quelques années médiatiques assurent la constitution de ce que l'on pourrait appeler notre background occidental de la mort. Tout comme la grande épidémie de peste marque une métamorphose de l'iconographie, il est certain que cette nouvelle appréhension de la mort affecte la réflexion et la production artistique actuelle pour laquelle le sujet, nous le montrerons, est primordial (au sens originel et essentiel). En envisageant l'image comme mode commun à l'art et aux médias pour dire l'indicible, il est question de mettre en relief un ensemble de corrélations significatif entre les deux médiums. En montrant en quoi ces images procèdent de fonctions et fonctionnements identiques, nous soutenons l'hypothèse que les médias sont un rival de l'art. Enfin, c'est en éprouvant cette position qu'il est sans doute possible d'analyser le choix marqué des artistes actuels pour une peinture qui s'approprie ces images pour faire face à celles des médias.
Résumé (anglais) : The regrettably well-known photographs of the Chinese torture which were so inspiring for Bataille would probably seem outdated today. But now, this sort of pictures are no longer watched on the sly. A few steps to the newstand next door or just a click are enough to get the whole of it : colour death, broadcast live, commented on and analysed. From reality to television the pictures of death go round, use the web and sometimes cling to some mobile phones. From the assassination of JFK to the beheading of Nicholas Berg, little by little, the collection grow and a few years of media provide us with what we can call our occidental background of death.In the same way as the Great Plague marked a transformation of iconography, this new apprehension of death does modify present thinking and artistic production for which the subject, we will show it, is primordial (in the original and essential sense).By viewing the picture as a way common to art and media to express what is inexpressible, there is some question of bringing out a significant series of correlations between these two mediums. By showing to what extent these pictures originate in an identical function and functioning we make the assumption that the media compete with art. Finally, by testing this position it must be possible to analyse nowadays artists'definite choice of a painting which appropriates these pictures to face those of the media.

mercredi 30 mars 2011

Qui êtes-vous ?

Rezzoug Leïla, Née à Nancy en 1976

Contact l.rezzoug@yahoo.fr

Publications ouvrages collectifs : 
*Avril 2014 « L’image, le sensible et le photographique »  Univ Paris-Est/Marne-la-Vallée et Univ Paris 1. dir. Steven Bernas - La guerre en galerie : quelle sensibilité ? -  10 p.
*Nov 2012 « Cinquantenaire de l'Indépendance de l'Algérie » publié dans la Revue de l’Université d’Alger Représenter pour penser les blessures -  15 p
*2008 « Obscène, obscénités » Univ de Nancy 2 et Paul Verlaine de Metz. Publié chez L’Harmattan. Dir. Steven Bernas / Jamil Dakhlia - L'obscène, d'un territoire à l'autre. Quelques modes d'acceptations entre pratiques sociales et pratiques artistiques. -  11 p
*2008 Article dans « Le Mensuel de l’Université » : www.lemensuel.net/author/lrezzoug/ Juin. Publié sur le site.  - L'art face à l'horreur médiatisée, le tableau pour
reprendre la mort. - 5 p.

* Publication en attente « Le corps en Actes (2) - Le corps mourant » Université Paul Verlaine de Metz. Temps mort pour l’image ou une chair  sans visage - 9 p.
* Publication en attente « Le corps en Actes (1) - Le corps abîmé » Université Paul Verlaine de Metz.  Le corps découpé : les morceaux abandonnés à l’art contemporain - 10 p. 

Conférences :
*2012 Invitée à intervenir :

sept. Colloque « Rituel en action », Aberystwyth Univ. G.B.

Juin Colloque « The Legacy of the Algerian War », Univ. of Florida
*2009 Colloque international et interdisciplinaire « L’image photographique et le sensible » Université Paris-Est/Marne-la-Vallée et Université Paris1.
*2007 Journée d’étude « Le corps en Actes (2) - Le corps mourant » Université Paul Verlaine de Metz.
*2006 Journée d’étude « Le corps en Actes (1) - Le corps abîmé ». Université Paul Verlaine de Metz.
*juin. Colloque international et interdisciplinaire « Obscène, obscénités » Université de Nancy 2 et Université Paul Verlaine de Metz.

Travail cité :
*28/08/12 Article dans El Watan


Diplômes:
- 2008 Docteur en Arts plastiques (pratique et théorie). [Université Paul Verlaine de Metz] « L’art face à l’horreur médiatisée, Le tableau pour reprendre la mort. ». Directeur de thèse : Olivier Lussac.
- 2003/2004 D.E.A. en Arts, spécialité arts plastiques (pratique et théorie). [Université Marc Bloch de Strasbourg]. « Pour une relation transgressive dans l’art contemporain. Articulation du "voir" et du "savoir". »
- 2002/2003 Maîtrise en Arts plastiques (théorique). [Université Paul Verlaine de Metz]. « La matière humaine comme expression plastique. Les nouvelles transgressions dans l’art contemporain. »